Blog de Les Apérettes

La solitude solidaire en pèriode de confinement

04/03/2020 - 11:37
ENSEMBLE

Les grandes chaînes de solidarité qui se créent et s’activent au plus fort de l’épidémie de coronavirus sont de formidables sources d’inspiration. Le chacun chez soi n’est pas un chacun pour soi, il est la démonstration que l’intelligence collective peut l’emporter, que l’altruisme n’est pas une espèce en voie de disparition. Dans ce contexte, toutes les ressources et les leviers pour créer et entretenir les liens entre les individus, y compris dans le milieu professionnel, sont une nécessité qui comptera dans l’addition de sortie de crise. Chacun d’entre nous vit une rupture qui se doit d’être accompagnée et dont on sortira d’autant plus fort que l’on sera écouté, compris. 

Après le décret imposant le confinement, la plupart des entreprises ont à juste titre diffusé des communiqués concernant les précautions à prendre, les démarches administratives ou les sujets organisationnels. Une étape indispensable, un premier jalon d’une longue suite d’actions à déployer pour que les collaborateurs en télétravail ou au chômage partiel ne restent pas dans l’isolement. En effet, la vie en entreprise représente près de 60 % de notre temps social, le confinement peut être vécu comme une période brutale de repli sur soi. Comme tout organisme, l’entreprise est en capacité de sécréter des anticorps pour assurer son maintien. Son inventivité est mise à l’épreuve et chaque collaborateur revêt une importance dans ce combat pour la vie.
Notre besoin d’interactions sociales se fait encore plus pressant que notre liberté de mouvement est aujourd’hui réduite. Si les mesures de confinement n’entament pas la solidarité, elles peuvent être aussi une source de créativité. On assiste même à l’émergence de nouvelles formes de représentation artistique comme les orchestres confinés, prouvant ainsi que l’imagination est loin d’être recroquevillée sur elle-même. Nous pensons que chacun est en mesure d’apporter un angle de vue particulier sur cette situation inédite que nous traversons, que ce soit par l’autodérision, l’humour collectif ou par une analyse constructive. Du simple hashtag aux gestes simples en passant par des initiatives solidaires, ce formidable élan doit être également porté par les entreprises : astuces pratiques, témoignages, sourires, tout ce qui se capte, redonne confiance et stimule notre envie d’être debout et de faire face à l’isolement. La création est un exutoire à des moments anxiogènes et des inquiétudes légitimes.. Privations, frustrations, parfois souffrances peuvent être dépassées, surmontées par la parole dans ce quotidien devenu une nouvelle routine à apprivoiser. Une nouvelle donne. Si chacun a sa manière propre d’appréhender ce rythme et ses contraintes, nous sommes réunis par un impératif commun. C’est cette “solitude solidaire” qui nous rassemble et nous procure des forces. 


Et après ? 

En temps et en heure, les entreprises auront aussi à gérer le retour de leurs collaborateurs en leur sein, et là aussi des interrogations demeurent. Comment ce retour à la réalité d’avant sera collectivement vécu ? Quelles sont les actions qui seront mises en place pour amortir les chocs, apporter du réconfort et repartir de l’avant. Comment rebattre les cartes sans changer toutes les règles du jeu ? C’est dans cet état d’esprit que nous encourageons les entreprises, les services des ressources humaines et toutes les parties prenantes de la communication internet à organiser, libérer et catalyser la parole pendant le confinement et les moments de transition qui suivront. C’est à cette fin que Les Apérettes souhaite mettre en oeuvre des solutions et proposer des formats adaptés pour que l’expérience des uns et des autres soit relayée et partagée.

Les solutions proposées par Les Apérettes

Tags